De l’eau sous la coque, du vent dans les voiles…

De l’eau sous la coque, du vent dans les voiles, c’est bon, c’est appaisant, c’est… un rêve! Je lève le nez, frotte mes yeux et constate que Céleste n’a pas bougée de son chantier.
Faut que j’arrête la petite sieste de 20min après le casse-croute du midi, ça me joue des tours à chaque fois!!

Bon, la disqueuse… Le cockpit s’est allégé de son bois, l’alu est propre, il ne manque plus que mes deux valeureux soudeurs pour redessiner un cockpit plus adapté aux Mers du Sud.

Je regarde, je rêvasse, j’imagine mon beau bateau, vêtu de ses plus beaux apparats, s’élançant vers l’Aventure de sa vie. Une odeur de sel et de mer se mêle à celles de la peinture, des résines et du bois neuf. C’est le départ… Non.

Atterrissage brusque dans le hangar. On enchaine. Je démonte les vides-vites qui seront agrandis, ainsi que les autres évacuations d’eau que je souhaites modifier. Puisque je suis dans la zone ou viendra se placer une seconde pompe de cale, manuelle et à deux entrées, je l’installe dès maintenant. Mais le doute m’envahis bientôt… La pompe doit-elle être installée dehors ou dedans? SI je remplis le bateau d’eau, il y a de fortes chances que cela m’arrive au cours d’une tempête. Mais serais-je dehors à manœuvrer? ou dedans, à la cape, enfermé pour m’abriter? J’essaie de me remémorer mes différentes expériences… Et mon esprit s’envole aussitôt, survolant les Mers du Sud ou le Pacifique Nord. Je navigue à nouveau… Non. Stop. Il faut arrêter de rêver, arrêter de penser autrement qu’en rat de chantier. N’imaginer rien d’autre, ne pas se projeter plus loin que les travaux du lendemain. Ce n’est pas qu’il soit désagréable de rêver… Mais un peu de concentration serait la bienvenue!! Alors: je mettrais donc cette pompe dedans, j’en trouverais bien une seconde à mettre dehors.

Les sifflements du vent dans la structure du hangar, le fracas de la pluie qui s’abat sur son toit du tôle, et peut-être aussi l’inhabituel silence qui règne aujourd’hui dans la zone de Keroman, me laissent songeur, incapable de me concentrer sur mon travail. C’est comme un souvenir d’école, ces jours ou le bon air de la Mayenne sentait l’océan, que je venais de terminer un récit de mer et que j’allais me réfugier dans le fond de la classe pour aller dessiner des bateaux sur mes copies en écoutant mon baladeur. Aujourd’hui c’est le poste de radio qui retenti dans le hangar, mais la musique est là et ce poste m’accompagne depuis mes douze ans.

La journée se termine. 45 minutes de marche autour de la baie de Lorient me séparent du port de Kernevel ou se trouve Olibrius, le bateau de Marine. Elles sont importantes, ces 45 minutes de marche. Pour organiser mentalement la journée du lendemain, mais aussi pour délasser le corps et l’esprit après une journée de chantier. Même lorsqu’il pleut, je ne trouve pas le chemin dérangeant. Je pourrais prendre un bus, mais j’aime mieux marcher. Le long des berges c’est toujours agréable de cheminer…

Demain je naviguerais sur des strates d’epoxy, je m’évaderais dans des bacs étanches pour batteries et je sillonnerais des océans de silicone… A quand le départ de La Longue Route nom d’un chien?!
Nous sommes 23 à préparer ce départ et je pense que nous sommes déjà quelques-uns à être en quelque sorte déjà partis… A ne plus rien faire d’autre que préparer, étudier, imaginer. Avec des pensées qui ne savent plus s’accrocher qu’au Cap Horn, qu’à des mois entiers à dévaler les vagues et à la plus grande épreuve de solitude qu’un marin puisse réaliser.

Il est temps de dormir…Je vous souhaites à tous une bonne semaine, au plaisir de partager avec vous l’avancée de la préparation de Céleste pour la Longue Route 2018. Kenavo!

 

Manu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s